Comment se lancer dans le e-commerce en complément de la vente physique ?
Accueil » Créer votre entreprise » Comment se lancer dans le e-commerce en complément de la vente physique ?

Comment se lancer dans le e-commerce en complément de la vente physique ?

Avec la crise du coronavirus , les sites de vente en ligne ont plus que jamais le vent en poupe. Même si ce format de vente existe depuis des décennies, il a subi une accélération exponentielle en 2020. 

Longtemps réservée aux grandes entreprises, la vente en ligne s’est ouverte depuis peu aux petites entreprises. Question de survie, mais également véritable créateur d’opportunités, le e-commerce est en train de révolutionner la manière de consommer et de vendre. 

Vous possédez une boutique physique, mais souhaitez développer votre présence en ligne ? Choix judicieux, la complémentarité du physique et du digital – appelé également stratégie omnicanale – peut rapporter gros, même en période de crise. 

Découvrez comment vous lancer dans l’aventure e-commerce et booster votre activité !

Développer une boutique en ligne vous permet de vendre 7j/7 et 24h/24. Un vrai complément en plus de vos ventes physiques pour booster votre activité. 

Pour quel type de site de vente en ligne opter ?

Si vous pensez qu’il faut maîtriser des lignes de code compliquées ou payer des sommes mirobolantes à un professionnel, pas de panique. 

Selon vos besoins, votre budget et votre clientèle, il existe aujourd’hui de multiples solutions pour commencer à vendre en ligne, rendant le e-commerce accessible aux entreprises de toutes tailles. 

La boutique en ligne
Cette solution permet à vos clients d’acheter vos produits et services en les payant directement sur Internet.

Vous pouvez opter pour :

  • Une plateforme de vente en ligne (ex: Amazon, Cdiscount, Priceminister)
  • L’abonnement à une solution e-commerce, appelé également SaaS – “Software as a Service” (ex : Shopify)
  • La création d’un site internet hébergé sur une plateforme “open-source” – à savoir libre à tous et gratuite (ex : Prestashop)
  • Un site internet conçu de A à Z par une agence web ou un prestataire

Le site extranet 
Cette solution permet à vos clients de consulter vos produits, vos offres promotionnelles ou passer des commandes via une page accessible par un code d’accès. Cet espace d’échange et de communication avec vos clients est idéal pour les inciter à vous rendre visite en boutique. 

Le site “vitrine”
Cette solution est destinée à présenter vos produits sans offrir la possibilité de les acheter. C’est en quelque sorte la version digitale du “lèche-vitrine”. Cela sert à conquérir de nouveaux clients en ligne qui se rendront par la suite dans votre commerce physique. Vous pouvez également accepter les commandes par téléphone ou par email et offrir une solution de paiement à distance pour le règlement de l’achat. 

Les réseaux sociaux
Cette solution gratuite (ou très bon marché) renforce votre crédibilité et vous permet de bénéficier de la publicité ciblée. Notez que ces plateformes intègrent des boutiques où il est possible d’y vendre vos produits.

Quels sont les pré-requis du e-commerce ?

Posséder un espace pour vendre sur Internet, c’est bien. Développer en parallèle une stratégie pour vendre sur Internet, c’est mieux. 

Comme tout business, le business du e-commerce nécessite un déploiement stratégique fort pour éviter les mauvaises surprises. 

  1. La gestion des stocks

Puisque vous débutez dans le e-commerce, vous n’avez pas encore le recul nécessaire sur la gestion de vos stocks pour vos ventes en ligne. Et c’est normal. Le risque ? Faire du sur ou sous-stockage et donc souffrir de pertes. Pour remédier à ce problème, il existe des logiciels de gestion des stocks ultra-intuitifs pour vous aider à y voir plus clair et gérer vos stocks de manière optimale.  Ces solutions logicielles vous permettent de bénéficier de la synchronisation de vos stocks en ligne et en boutique en temps réel et ce, 24/7 . Cela évite par exemple qu’un seul exemplaire d’un article soit vendu à un client en boutique alors qu’un client en ligne l’avait déjà mis dans son panier. 

  1. La livraison et les retours

Souhaitez-vous opter pour le “Click & Collect”, pour la livraison à domicile ou en point relais ? Vos clients pourront-ils suivre leurs colis ? Quelle est votre politique de retour ? Quel transporteur choisirez-vous ? Ces questions primordiales doivent impérativement trouver leur réponse avant de vous lancer dans le e-commerce. Des erreurs dans la livraison et les retours peuvent dégrader considérablement l’expérience client et vous coûter cher ! 

  1. La prise en charge

Qui s’occupera de gérer vos ventes en ligne ? Si vous êtes seul.e vous pouvez faire appel à un prestataire ou bien vous en occuper (mais gardez à l’esprit que cela représente une charge de travail supplémentaire). Si vous employez du personnel, il sera nécessaire d’allouer cette nouvelle tâche à une personne de votre équipe (qui devra sans doute recevoir une formation).

Quel mode de paiement proposer sur son site de vente en ligne ?

La carte bancaire

Plébiscitée par 80% des Français qui achètent sur Internet, la carte bancaire est la star des moyens de paiement sur les sites de vente en ligne. Pour cela, il vous faudra déployer un protocole sécuritaire strict comme SSL, 3D Secure et afficher des certifications, comme la norme PCI, la plus stricte existant sur le marché. 

Paypal

Également très populaire pour acheter et vendre, la plateforme Paypal est idéale pour votre  site de e-commerce. La plateforme ultra-sécurisée bénéficie d’une notoriété mondiale depuis des années et de plus est très pratique car il est possible de régler un achat sans même créer de compte. 

Le porte-monnaie électronique

Si vous installez ce mode de paiement sur votre site de vente en ligne, vos clients possédant un portefeuille électronique auprès de leur banque ou d’un prestataire peuvent régler leurs achats en se connectant sur leur compte par un mot de passe sécurisé. Les fonds sont ensuite envoyés sur votre compte. 

Les autres modes

  • Les cartes-cadeaux
  • Les virements bancaires
  • Les paiements récurrents (pour les abonnements mensuels)
  • Les prélèvements bancaires…

Maintenant que vous en savez plus sur le lancement d’un site de e-commerce, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Découvrez les solutions d’intégration Zettle pour le e-commerce