Sept conseils pour aménager votre boutique et augmenter vos ventes de 50 %
Accueil » Gérer votre entreprise » Sept conseils pour aménager votre boutique et augmenter vos ventes de 50 %

Sept conseils pour aménager votre boutique et augmenter vos ventes de 50 %

Si les grandes chaînes dépensent des milliers d’euros en visual merchandising, ou merchandising visuel, il est tentant de se dire que ce travail ne sert à rien lorsqu’on a une boutique de la taille d’un dressing. La consultante en VM Maria Larsson nous explique en quoi la publicité sur le lieu de vente reste essentielle, même pour les petits commerçants. 

En réfléchissant à la manière dont vous allez présenter les produits favoris et mettre en avant votre stock, vous pouvez dynamiser les ventes de votre magasin. Nous avons échangé avec la consultante en visual merchandising Maria Larsson, qui nous a donné de nombreux conseils avisés dans le cadre d’une formation de visual merchandiser. Découvrez-les ci-dessous, appliquez-les et observez le résultat !

1 – Travaillez votre éclairage

Des études de PLV marketing ont montré que le fait d’éclairer un produit spécifique entraîne une hausse des ventes de 50 %. Placez par exemple une petite corbeille avec un produit relativement attractif à côté de la caisse et mettez-la en valeur en jouant sur l’éclairage. Attention à ne pas faire l’erreur trop courante d’oublier d’adapter l’éclairage lorsque vous changez la disposition de vos articles dans le magasin.« Dans le monde occidental, 70 à 80 % de la consommation est motivée par une simple envie. »

2 – Ne négligez pas le pouvoir des présentoirs

Dans les supermarchés, il est courant de placer les produits tout en bout de rayon ou de recourir à ce que l’on appelle la « disposition en tête de gondole ». Si vous êtes propriétaire d’un petit magasin, essayez de disposer vos produits au niveau d’un présentoir à part de votre local. Ils feront ainsi face aux clients et vous décuplerez vos chances de vendre. Les détaillants ont enregistré jusqu’à 400 % de hausse de leurs ventes lorsqu’ils déplaçaient leurs produits de leurs présentoirs habituels vers des présentoirs à part.

3 – Misez sur les périodes de vente intenses

Le temps est un luxe qui manque cruellement à la plupart des petits commerçants, et ceci les amène à négliger des outils comme le visual merchandising. Dans ce cas, il convient d’établir des priorités. Concentrez vos efforts sur la présentation de vos articles et essayez de mettre en avant des produits spécifiques aux heures d’affluence. Consultez les statistiques de vente de l’année dernière à partir de votre logiciel de caisse Zettle afin d’anticiper les périodes d’activité intense à venir.Vous vendez des cartables et des trousses ? Dans ce cas, veillez à consacrer plus de temps au visual merchandising à l’approche de la rentrée des classes !

Trois conseils clés pour les petits commerçants :

Faites le ménage et aménagez votre espace. Si le ménage apparaît comme une évidence, il est tout aussi essentiel de ne pas sous-estimer le rôle joué par la disposition de vos produits dans votre espace de vente. Regroupez-les afin de libérer de l’espace, d’aérer le magasin et de recentrer plus facilement l’attention de vos clients. Il s’agit de trouver un équilibre sur des surfaces spécifiques, mais également au niveau de l’ensemble du magasin.

Veillez à l’harmonie des couleurs. Il est recommandé, en général, de choisir seulement une teinte de base avec une à deux couleurs complémentaires pour une même vitrine. Méfiez-vous de l’excès de couleurs, qui risque d’envoyer à votre client plus de stimuli visuels qu’il ne pourra en traiter. Si vous disposez d’articles avec des coloris très variés, par exemple dans le prêt-à-porter féminin, essayez de les regrouper par teintes.

Soignez votre vitrine. Vous avez environ trois secondes pour capter l’attention d’un prospect qui passe devant votre magasin. S’il passe plusieurs fois devant la même vitrine sans que vous n’ayez changé la disposition de vos articles, votre magasin passera probablement inaperçu.

4 – Allez à la rencontre de votre clientèle

Les clients d’aujourd’hui sont plus exigeants qu’ils ne l’étaient auparavant. Imaginez que vous les invitiez à un événement, ou même à une soirée. Il s’agit avant tout d’offrir à votre client une expérience authentique.

Ajoutez un plateau rempli de pommes. Votre client doit se dire : « Tiens, ces pommes sont pour moi ? » Soyez le commerçant jovial et prévenant qui crée du lien avec ses clients et réveillez ainsi en vous l’instinct du bon vendeur. Évitez à tout prix les présentoirs artificiels ou trompeurs.

« Honnêteté, authenticité et personnalisation sont les trois principes clés que doivent garder à l’esprit tous les petits commerçants. »

5 – Proposez bien plus que des produits

N’oubliez pas l’impression générale que doit dégager votre magasin. Il est tentant de se focaliser sur les détails et sur des produits spécifiques après avoir consacré autant de temps au processus de planification des achats. Évaluez l’impression globale qui se dégage de votre magasin : que pensez-vous de l’éclairage ou de la couleur des murs ? Mettez vos amis et votre famille à contribution en recueillant d’autres avis et perspectives auprès d’eux.

6 – Soignez votre entrée

Soyez particulièrement attentif à l’aménagement de l’entrée de votre magasin. Celle-ci doit rester accueillante : trop de commerçants s’emballent et surchargent cet espace de produits pour attirer le client, ce qui produit généralement l’effet inverse. Ne tombez pas dans cet écueil !

7 – Évaluez et optimisez vos ventes

Utilisez votre caisse enregistreuse pour assurer le suivi des ventes lorsque vous changez de stratégie. Observez les tendances relatives aux produits individuels, identifiez les articles que vous avez le plus de mal à vendre et qui pourraient avoir besoin d’un coup de pouce pour quitter vos rayons. Forte de plus de 20 ans d’expérience, Maria Larsson est consultante indépendante en visual merchandising. Elle s’intéresse de près à l’influence directe qu’exercent les tendances sociétales sur le comportement des consommateurs.

Découvrez le logiciel de caisse Zettle
Certifié conforme à la réglementation en vigueur sur les caisses enregistreuses, le logiciel de caisse tactile Zettle vous permet d’accepter tous types de paiements, de suivre vos ventes au quotidien, et d’accéder à un ensemble d’analyses puissantes pour prendre les bonnes décisions pour votre entreprise. L’offre est sans frais mensuels, sans frais d’installation, et sans engagement. Inscrivez-vous et téléchargez l’application gratuite pour commencer dès aujourd’hui.

Un système de caisse intuitif et performant pour le commerce de détail