Stress de la TVA : se former pour ne plus s’inquiéter
Accueil » Guides pratiques » Stress de la TVA : se former pour ne plus s’inquiéter

Stress de la TVA : se former pour ne plus s’inquiéter

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) peut sembler aussi compliquée aux clients qu’aux entrepreneurs. Mais mieux vous comprendrez cette obligation légale et miserez sur la préparation, moins vous aurez à vous en soucier. Explications.

La TVA est pour vous source de stress ? Maîtrisez cette formalité et elle vous tracassera beaucoup moins. Dans cet article, nous vous expliquons la différence entre TVA collectée et TVA déductible, comment calculer votre TVA à payer, les différents régimes et comment vous préparer et vous faire accompagner.

1/ Comprenez l’essentiel

La TVA, qu’est-ce que c’est ?

La TVA est un impôt indirect payé par les acheteurs et collecté par les entreprises. C’est la différence entre un prix hors taxe (HT) et un prix toutes taxes comprises (TTC). 

En tant que commerçant(e), vous facturez la TVA à vos clients : il s’agit de la TVA collectée que vous allez ensuite reverser à l’État. Lorsque vous payez des factures, vous payez de la TVA à vos fournisseurs : il s’agit de la TVA déductible. La TVA à payer est la différence entre la TVA collectée et la TVA déductible.

Quels sont les taux applicables ?

En France métropolitaine, le taux de TVA le plus courant est de 20 %. Il existe également des taux réduits de TVA, notamment pour les secteurs de l’hébergement et de la restauration, qui appliquent un taux de 10 %. 
Retrouvez le détail sur economie.gouv.fr :
https://www.economie.gouv.fr/entreprises/tout-savoir-sur-tva

Certaines entreprises bénéficient d’une franchise de TVA. Voir “Franchise en base de TVA” sur le site officiel de l’administration française :
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F21746

Que dois-je faire  pour déclarer et payer ?

Le moment où vous devez reverser la TVA encaissée diffère en fonction de la nature des opérations. Il peut s’agir de la date de livraison, de la date d’encaissement du prix, etc. Vous devez remplir une déclaration par voie dématérialisée.
Il existe deux régimes en fonction de votre secteur et de votre chiffre d’affaires : le régime réel simplifié et le régime réel normal. Le régime réel simplifié doit effectuer une seule déclaration par an, au plus tard le 2ème jour ouvré après le 1er mai.

Soyons honnêtes : les formalités de TVA ne sont pas ce qu’il y a de plus amusant. Épargnez-vous un casse-tête administratif en enregistrant toutes vos données de manière sécurisée dans le Cloud.

2/ Mettez en place un système et faites-vous aider

Mettre en place une solution de classement de vos documents administratifs, vous aidera à vous sentir mieux préparé(e) lorsque viendra le moment de déclarer, puis de payer votre TVA. Il y a deux moyens de faire ceci : faire appel à un(e) comptable, ou avoir recours à un logiciel de comptabilité pour gérer vous-même vos déclarations et paiements.

Applications de comptabilité

Le logiciel de caisse Zettle enregistre toutes vos données commerciales de manière entièrement sécurisée dans le Cloud pour que vous sachiez à tout moment combien vous avez vendu, et quand.
Vous pouvez également intégrer votre application Zettle à un système de comptabilité tel que Xero ou Quickbooks pour que la TVA à payer soit calculée automatiquement. 

Une fois que vous avez les chiffres sous les yeux, assurez-vous de mettre de côté la somme nécessaire au paiement de votre TVA à chaque échéance.

Sources:
https://www.expert-comptable-tpe.fr/articles/la-tva/
https://www.economie.gouv.fr/entreprises/tout-savoir-sur-tva